À qui demander un financement pour une formation ?

Qui va financer ma formation ?


La question est légitime. À qui doit-on demander un dossier pour obtenir un financement d’une formation en utilisant le CPF ? La réponse va tout simplement dépendre de votre statut au moment de la demande de financement. 


Je suis demandeur d’emploi

En tant que demandeur d’emploi indemnisé ou non, vous dépendez d’un organisme bien précis comme le Pôle Emploi, l’Apec (si vous étiez cadre), la mission locale ou tout autre structure. La période de chômage est une période à mettre à profit en utilisant votre compte CPF pour financer une formation, opérer un virage professionnel ou carrément une reconversion professionnelle.

Je suis salarié du privé

Dans ce cas, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

  • Votre employeur : le service des ressources humaines est parfaitement à même de vous renseigner et vous indiquera l’organisme à contacter pour récupérer le dossier d’aide au financement d’une formation. Si vous souhaitez utiliser votre compte formation pendant vos heures de travail, il vous faudra obtenir l’autorisation de votre employeur.
  • Le code NAF ou APE : ce code est disponible sur votre bulletin de paie. Après quelques recherches rapides, vous trouverez forcément l’organisme (disponible : 76 OPCA en France) dont vous dépendez pour la formation. Vous pouvez le contacter directement et demander un dossier. Comme vous n’êtes pas obligé d’obtenir l’accord de votre employeur, rien ne vous empêche d’effectuer les démarches de votre propre chef.

Je suis salarié du secteur public

Comme le CPF n’est pas encore actif à ce jour, les salariés du public sont soumis au principe du DIF. Pour le financement de vos formations, vous devez nécessairement passer par votre service administratif pour obtenir les dossiers et présenter une demande de formation entièrement (ou partiellement) financée.

Je suis indépendant : artisan, freelance, auto-entrepreneur, etc.

Les travailleurs indépendants cotisent chaque mois (ou trimestre) auprès d’un organisme collecteur pour financer leurs formations. Il s’agit du FAF ou fonds d’assurance formation. Chaque activité est séparée pour des raisons de gestion. Il faut donc contacter la branche de cet organisme qui vous concerne en fonction de la nature de votre activité :

  • Professions libérales : FIF-PL
  • Corps médical : FAF-PM
  • Chefs d’entreprise : Agefice
  • Culture, communication et loisirs : AFDAS
  • artisans : FAFCEA
  • entrepreneurs du vivant (professions agricoles, exploitations forestières) : Vivéa
  • TPE et PME de la pêche : Agefos

Pour obtenir un financement, il vous faut déposer votre dossier au minimum un mois avant le début de la formation.

Rétroliens depuis votre site.